Qui je suis

Psychologue formée  à l’université de Paris XIII :

– DESS (master2) de psychologie clinique et interculturelle

– Maîtrise (master1) de psychologie clinique et psychopathologie

Le travail psychique possible, la symbolisation, par la médiation du conte et du dessin fut l’objet de mon mémoire de 3ème cycle. Avec pour clinique ;  un atelier de conte-dessin pour des enfants de 8 à 12ans, dans un institut médico-éducatif.

Les processus psychiques, leur plasticité, ainsi que leur transformation possible ont toujours suscité en moi un intérêt particulier. Il en est de même concernant la créativité en mouvement chez l’humain.

Raisons pour lesquelles, j’ai mis en place  des ateliers à médiations artistiques auprès d’enfants, dans différentes institutions ; hôpital de jour, instituts médico-éducatif.

D’autres chemins possibles

Ces différents intérêts pour la transformation des mémoires primaires, comme pour la plasticité psychique de l’humain m’ont amené à explorer d’autres chemins.

J’ai ainsi, suivi une formation de psychothérapeute en thérapie émotionnelle et analytique, au CFTE (Centre de Formation en Thérapie Émotionnelle), dirigé par le Dr Yves Sida, psychiatre et psychanalyste à Vincennes.

Cette formation de psychothérapeute est axée sur le travail d’accompagnement des émotions dans leur processus d’intégration. Des mémoires corporelles primaires de la vie fœtale au vécu émotionnel de la petite enfance.

J’ai ainsi appris, par cette formation, à accompagner les personnes en axant le travail vers la prise de conscience des émotions primaires afin de favoriser leur libération et leur bonne intégration.

C’est ensuite par la pratique de la danse expressive et organique que j’ai exploré la dynamique du mouvement. Exploré le centrage du corps par la recherche de l’équilibre interne et de la présence.

En effet cela m’a permis d’être en conscience avec mon corps.  Par la présence consciente de la respiration, on peut affiner la sensation des mémoires du corps et de leur expression.

J’ai alors exploré de nouvelles compréhensions, des chemins de connaissances différents.  Comme celui de la transformation des émotions  par la mise en forme dansée, crée, parfois dessinée.

C’est une autre porte de transformation des émotions. Une autre forme de psychothérapie.

Ces connaissances et pratiques, diverses et reliées, ont pris forme en moi. Elles donnent sens à ma manière de travailler, d’accompagner en thérapie. Elles me permettent de considérer la personne dans ses dimensions mentales, psychiques, émotionnelles, et corporelles vers une libération des émotions, un mieux être.